Expo ZOLA avec Dj Djel « Hip Hop, you don’t stop !» Galerie 3013 @ , Marseille [18 mai]

Expo ZOLA avec Dj Djel « Hip Hop, you don’t stop !» Galerie 3013


232
18
mai
19:00 - 23:59

 La page de l’événement
58 Rue de la République, 13002 Marseille, France
Vendredi 18 Mai 2018 à 19H, vernissage de l'exposition « Hip Hop, you don’t stop! » à la Galerie 3013.
avec la présence de DJ DJEL. ♥
Live painting Friends: <<<<<KITSA>>>>>
facebook.com/Kitsa-592535230856078/
<<<<< FUNK >>>>>
surprise colorée, pleins les yeux
////////////\\ ZOLA //\\\\\\\\\\

« Hip Hop, you don’t stop! »
«Zola» «Zola» «Zola», à l'infini, décliné sur toiles, vidéos, tee-shirts en plexis et
autres supports. On pourrait penser à de la mégalomanie, il n'en est rien car Zola de
son deuxième prénom, signifie «Aimer» en lingala, sa langue maternelle.
Parents originaires de Kinshasa, Zola est née à Villiers-le-Bel, a fait ses premières
classes à Paris, dans le monde très masculin du Hip Hop, avant de s'installer en
2012 à Marseille.
C'est une fly girl nourrit dès son plus jeune âge des clips MTV dans les années 90,
l'âge d'or du Rap.
D'or, il en est beaucoup question dans les créations de Zola car elle se définit
comme «goldy». «Goldy» pour apporter de la lumière, de la vie, du bonheur aux
gens.
Des grenades en verre et laiton, réalisées en étroite collaboration avec un verrier et
bijoutier marseillais attendent d'exploser afin de laisser s'envoler des particules d'or
aux quatre vents de la vie.
Zola, fly girl du 21ème siècle, perpétue la tradition du «mouvement».
«Hip hop you don't stop !» du fameux morceau «Rapper's delight» des Sugarhill
Gang pourrait être un de ses hymnes car Zola ne s'arrête jamais.
Elle crée ses propres skates en plexis à l'Atelier Hoche, est adoubée par le
Budskateshop de Marseille, ce qui n'est pas une mince affaire lorsqu' on sait que peu
de femmes sont reconnues dans ce milieu.
Zola est toujours en mouvement, veut se démarquer des autres.
Street artiste, elle va plus loin que cette simple dénomination. Elle ne s'enferme pas
dans des codes, une forme ou un langage. Elle est artiste avant tout.
On retrouve chez Zola cette énergie du début du «mouvement». Elle perpétue la
tradition en se renouvelant, être unique dans son style, son art comme Missy Eliott
dont elle admire le parcours.
En juillet, Zola s'envolera pour les States, New York City, le Bronx, berceau des
tags et du graffiti des années 70 pour y présenter ses oeuvres dans un des studio où
sont passés ICE T et KRS ONE.
«Watch out! I run New York!» dira-t-elle avec grand sourire de l'autre côté de
l'Atlantique et nous de lui répondre: «Go for it girl!»
Ses oeuvres feront escale à Marseille à partir du 18 Mai au 3013 dans le cadre de
l'exposition «Hip hop you don't stop!»
Texte de Françoise Sémiramoth
zolabyzola.com/
instagram.com/zolabyzola/?hl=fr
facebook.com/Zolabyzola
/////////////// Dj Djel \\\\\\\\\\\\\\\
Dj Djel aka Diamond Cutter est un dj & beatmaker originaire de Marseille (France). Il est né et a grandi à Belsunce. C'est dans ce quartier populaire du centre ville qu'il va découvrir le HIPHOP dés 1989.
A cette époque, les premiers b.boys (Akhenaton du groupe IAM, Faf La Rage, Boss One du 3eme Oeil...) se regroupent au Vieux-Port. On y croisait aussi les marins américains de passage qui amenaient avec eux cette nouvelle culture à travers de nouveaux styles vestimentaires et des sons. Cest à la sortie du collège qu'un voisin traine Djel vers ce lieu. Pour lui, c'est une claque!
A peine âgé de 15 ans, Dj Djel va s'essayer à toutes les disciplines de la culture HIPHOP qu'il vient de découvrir. Il va d'abord faire un pas vers la danse. Cest de son quartier que viennent les bons danseurs et forcement ça l'influence. Il va collaborer avec plusieurs groupes qui lui permettront de connaitre très tôt la scène. Puis il y a le graffiti (il réalise encore aujourdhui la plupart de ses logos et visuels) et le rap (quil préfèrera rapidement laisser aux MC). Il commence alors à s'intéresser au son et anime ses premiers aprés-midi avec des potes. Il mixe des morceaux rap avec du matériel de récup: une enceinte et une vieille platine de la maison, un ami rapporte son lecteur K7 et un autre mène un ampli.
C'est un peu plus tard, alors qu'il squatte chez un ami pour mater les derniers clips de YO MTV RAP, quil tombe sur un clip d'EPMD («Rampage» feat. L.L COOL J) oû Dj Scratch balance des sonorités transformées et coup..es sur un air musical. C'est le déclic!
Avec un peu d'économie et quelques petits business, il s'achète ses premiers vinyles. Il analyse tous les titres qu'il a sous la main et enquète pour connaître et comprendre les techniques de deejaying.
Avec Dj Garet & Dr No, ils montent rapidement le premier collectif de djs marseillais: le «J.V.C Crew». Ce sera pour lui l'occasion de balancer ces premiers mixes lors de soirées dans des squats et autres lieux désaffectés en bord de mer, sur des skateparks l'été et snowparks l'hiver…
A cette même période, il provoque avec Pone (concepteur musical & graffiti artist) la rencontre des membres de son futur groupe: la Fonky Family. Et en parallèle, il monte un deuxiême collectif «Don't Sleep Dee Jayz» ou il collabore avec Dj Rebel (ils animeront plusieurs nocturnes & émissions à Radio Grenouille). Cest en lisant «The Source» quil tombe sur cette pub, don't sleep: ne pas dormir, se bouger, faire avancer...) dans laquelle il se retrouve immédiatement.
Lors d'une soirée à Marseille, il fait la connaissance de Dj Soon qui intègre le collectif et avec qui il sort une des toutes premières mixtape…
Il produit une ligne de vètements en édition limitée nommé «Don't Sleep Wear» avec son ami marcel, monte son asso et met en place un système de Street Promo avec Soon.
Il enchaîne des soirées à Marseille: La Maison Hantée, le Degust' Café, le Florida Palace, le Métal Café, le Palace, le B.52, la Plage, le Trolleybus, le Flow, le Bachi Boozook, le Luron, le Monkey Bar, le Maxi club, le 116, l'Antidote, l'Affranchi, le Zodiaque, le Bazar, le Millenium, le Perroquet Bleu, le Club 88, le Mistral, le Poulpason, la Machine à Coudre, le Warm Up, la Friche Belle de Mai, le Bangala, le Yellow Cab Café, le Balthazar, le Montréal, le Pharaon, le Big Ben, le M.A.C Café, l'A Coté, l'Escale St Charles, le Daytona Café, le Velvet, le Poste à Galène, Le Gardenia, les Docks des Suds, le Paradisio, le Dôme, l'Espace & le Cafe Julien, le Moulin, le Stade Vélodrome…
Avec son groupe Fonky Family (qu'on ne présente plus: «Si Dieu Veut» 250 000 ex, «Art De Rue» 500 000 ex, «Marginale Musique» sorti janvier 2006) et son crew «Don't Sleep Dee Jayz» (qui a stoppé ses activités, il y a quelques mois: et oui 10 ans déjà..!), Dj Djel a participé à plusieurs projets avec divers artistes comme Berreta, Kalash L'Afro, Les X, O.M AllStars, Kertra (Express Di), Mojo, ,3eme Oeil, carr… Rouge, Chroniques De Mars, 100% Casa (qu'il a produit), la B.O de Taxi (film produit par Luc Besson), Crapstape, Rimes 2 Zone, Best Of Soprano & Luciano avec Dj Mej, Sale Sud et bien d'autres…
Scènes (France):
— Première Partie de Bone Thugz & Harmony, Elysée Montmartre, Paris.
— Soirée «Hip Hop Non Stop» avec Dj Cut Killer, Dj Abdel, Joey Starr & B.O.S.S, Dj Goldfingers & Dj Kost, Marseille.
— POWERADE Tour (energy drink), Paris.
— NOKIA Tour, Marseille.
— Mix & Fly contest de Snowboard.
— Première Partie de Raekwon, Trolleybus, Marseille.
— Urban Peace avec FONKY FAMILY au Stade de France(40 000 personnes),Paris 21 sept 2002.
— ADIDAS Tour (pour le lancement de la F50), Paris.
— Premiere Partie de KRS One, Parc Jean Moulin, Aubagne.
— Premiere Partie de Capone & Norega, Public Enemy, Redman, Xzibit, Lords Of The Underground, Paris, Beatnuts, Jeru, Roc Raida, Q.Bert, Dj Premier.
TV: France3: Captain Café, France2: TOP Of The Pops, Canal Plus: Nul Part Ailleurs, Le Grand Journal, M6: Le Hit Machine, Les Hits De Diamants, M6 Live (20 ans), NRJ12: NRJ Music Award, TF1: L'émission des records, La Chanson de L'Année, Les 500 Choristes, Europe2 TV: L'Année du Hip Hop, Trabendo séssion, FunTV: Cauet
Scènes & Clubs (International):
— F.I.S.E (Festival International des Sports Extrème) Tunisie & Algerie.
— Loft Club, Lausanne, Suisse
— AREA & l'EXIT, Montréal, Canada
— Festival d'été du Québec, Canada
— Ouverture des DMC France, Macumba Club, Saint Julien
— Mix pour L'UNESCO, Veronne, Italie
— Yes Club, Canton, Chine
— Le 24, Calvi, Corse
— Le True Colors, Shenzen, Chine
Discographie:
— Fonky Family's records:
— Si Dieu Veut (250 000 copies).
— Hors Serie Vol.1 (150 000.copies).
— Mode de Vie ...Béton Style (90 000 copies).
— Dans Mon Monde (70 000 copies).
— Art De Rue (500 000 copies).
— Hors Serie Vol.2 (120 000 copies).
— Vapeurs Toxiques (120 000 copies).
— Live au Dôme de Marseille (80 000 copies).
— Marginale Musique (200 000 copies).
— O.M AllStars, Berreta, Kalash L'Afro, Les X, Kertra (Express Di), Mojo, Chroniques De Mars, Kertra (Express D.), Mojo, 3eme Oeil,Carré Rouge, Stoneblack,) 100% Casa (qu'il a produit), B.O de Taxi (Luc Besson), Crapstape, S.N.T, Rimes 2 Zone, Best Of Soprano & Luciano» avec Dj Mej
Mix tapes:
Zone13 Vol.1, Embarquement ...Avant L'Album «Degom», Killa Saî Mixtape, Sunday Freestyle Mixtape «Degom», Don't Sleep Party,Collectif Rap 2: Du sud au nord avec DJ ABDEL, Don't Sleep 2 L'Album,One Mic 1 et One Mic 2, BlendStory, Marseille City Mixtape, Bran New Mixtape, BlackBraqueur Mixtape «StoneBlack», La Mixtape de Noêl 2008, Back To The Old School, Back To The Old School «French Version», Quartier Attitude Part. 1 Le Rat Luciano, Trashmag N°: 1,2,3,4,5,6 & 7, Souviens Toi L'An Dèrnier, Sale Sud 1 & 2 avec DJ Kimfu…
Party Breaks & Break Beats:
El Camion break beat Vol.3 & 4, Welcome To My Dance-Floor Vol.2.
Productions Musicales:
«100 % Casa», Keny Arkana, 3ème Oeil, Carré Rouge, Le Rat Luciano, Relic, Homecore Hors-Série, Fonky Family & Kalash L'Afro.
Pour en savoir plus, vous pouvez vous connecter vous sur:
djdjel.com/
twitter.com/djdjel
facebook.com/DJDJEL.DONTSLEEP/
Exposition du Vendredi 18 Mai au Lundi 28 Mai 2018
°°°°°Entrée Gratuite°°°°°
Galerie 3013
58 Rue de la République
13002 Marseille
Discussion
image
Seulements les utilisateurs enregistres peuvent ecrire les commentaires.
Passez vitement l'enregistrement ou l'autorisation.

Les événements le plus attendu à Marseille :

R2 Rooftop : Polo & Pan x Love on the Roof
R2 I Le Rooftop
Bouc Bel Air en Fête ! Au temps des Gaulois et des Romains
Ville de Bouc Bel Air
Olympique De Marseille - Paris Saint-Germain
Orange Vélodrome
Bigflo et Oli - Le Dôme - Marseille
Le Dôme
The Skatalites : Ska Jamaicain Mythique au Molotov ! ! !
Le Molotov
3 ième édition du Trail Urbain de Marseille
Trail Urbain de Marseille
ART-O-RAMA 2018 Opening By the Sea edition
ART-O-RAMA
Nocturne Foire de Marseille - samedi 22 sept 2018
Foire de Marseille
La Rue du Rock 2018
Agar Agar - Buvette - Saint DX
Mucem
Les événements les plus populaires dans votre fil de nouvelles